Te rappelles-tu de l’époque où la pub représentait les mecs imberbes? Le temps de la peur du poil, bouh! Attention je n’ai rien contre les imberbes, ce n’est pas de leur faute, c’est juste que la pub donnait l’impression aux velus d’être des disciples de Demis Roussos, un ours en peluche. Être poilu, c’était être black-listé, c’est tout.

Puis il y a eu l’übersexuel, la révélation, la virilité fait vendre! Enfin, l’homme peut être beau poilu, barbu et chevelu. Je ne sais pas pourquoi mais il y a toujours des réfractaires, c’est usant alors de suite, traitons d’une problématique qui n’en est pas une: le poil ne serait pas hygiénique? C’est vrai, si tu ne te douches pas, il n’y a pas grand chose d’hygiénique.

La démocratisation du poil, c’est l’avenir du style et on a pu le voir à travers la barbe de trois jours « je travaille dans la pub », la barbe fourni « cool/sexy/hipster/je vis dans les bois » et maintenant, la moustache ouais!

Pourquoi la moustache est-elle ton nouvel accessoire BG?

  • Parce que c’est l’élément qui te démarque visuellement d’un enfant tant que tu ne portes pas de costume cravate
  • Tes sapes sont vintage? Pourquoi pas ton visage?
  • Magnum est cool, tu veux lui ressembler mais sa voiture est trop chère
  • Le Frenchy cliché est tendance, béret baguette et… moustache
  • Une étude sérieuse et objective a montré que la moustache te rend meilleur au lit, si si
  • Tu deviens plus crédible quand tu sautes en salopette sur des champignons

Accessoire érotico-vintage, touche écolo ou macho des 80′s, la moustache interroge ton entourage et te rend mystérieux. Plus étonnant et plus sérieux, elle fait de toi un être engagé dans un combat de style contre les cancers masculins avec Movember, contraction de move et november. Le principe du témoignage de ton engagement ou simplement ton implication pileuse, c’est le port de la moustache pour le mois de novembre, si tu veux en savoir plus, c’est ici.

Peigne-la, taille-la, tu peux même la faire luire mais attention, ce n’est pas un garde manger, merci.