Qui n’a jamais rêvé de se faire pousser les cheveux, se tatouer un peace and love et prendre sa dose de LSD pour aller patauger dans la boue de Woodstock ? April 77 vous en donne l’occasion, en tout cas vestimentairement, les rajouts capillaires et le dealer restent en supplément.

Pour ce printemps à venir, tout frais et romantique, la marque a  accepté la collaboration de Calla Haynes, repérée aux côtés d’Olivier Theyskens chez Rochas et Nina Ricci, pour fusionner avec son style abstrait/fleuri/coloré/questcequetasmisdansmonverrelesmurscommencentàfondre. En effet, la jeune Canadienne a décidé d’apporter une touche de psychégrungopoeticoromantique mais classe aux denims. Un peu comme si Mick débarquait pour chanter Angie dans  ta cuisine en fait.

Blousons délavés, débardeurs loose, jeans arrosés de peintures, imprimés aux couleurs de l’été, on s’imagine très bien allongé dans l’herbe avec sa moitié à écouter du Led Zep.
Crée par un  ancient bassiste de rock, April 77 est non seulement une marque de prêt à porter mais aussi un label de musique. N’hésitant pas à ouvrir son premier concept store dans un style «  revival art déco »  ses créations tournent principalement autour du denim, du graphisme et de l’underground 70′s, un peu le mariage d’un Hell’s Angel et d’une première communiante ou de cristaux de meth et de cupcakes… enfin un truc du genre.

Tout ça pour vous dire : April 77 + Calla = une histoire d’amour à ne pas rater