Ce n’est pas la première fois que je parle de la crise ou plutôt de la bonne ambiance qu’elle dégage, cette bonne humeur largement partagée par les médias. Je crois qu’un journaliste simplifie son cerveau à cet état: Hémisphère droit: la crise, hémisphère gauche: les élections. Pensez que faire des clichés c’est mal alors évidemment il existe des nuances et cela peut être inversement proportionnel selon les investissements politiques ou économiques du journaliste en question. Avec la crise, on t’habille pour l’hiver mais tu t’en fou tu vas crever le 12 décembre alors plutôt que de regarder tes jambes s’enfoncer dans le macadam, pourquoi n’irais-tu pas loler de la crise avec moi?

Pourquoi la crise est fun au final?

- Tu as le droit de t’habiller en fluo et personne ne se foutra de toi (t’es tendance S.S.2012)

- Si tu n’es pas au chômage, dépense ton fric n’importe-comment, tu meurs en décembre!

- T’as eu une mauvaise note à l’école? relativise, la France aussi.

- Parce que maintenant, manger un grec, c’est bon pour la conscience

- Parce que du coup tu as ENVIE de parler de la pluie et du beau temps

 

Enfin, la crise est une bonne excuse pour que les marques nomment leur collections comme de l’art contemporains genre: « Pierre et animosité à travers une feuille en papier transparente » ça peu aussi ressembler à un cadavre exquis (comme par hasard!). Quand ces marques font de si jolies choses, on pardonne leur prétention:

-Collection S.S. 2012 VARIATIONS de Hixsept L’Oiseau gris- ici, c’est le paradis c’est tout.