Et au final, c’est toujours moi qui me fait encaisser.

Ça sent bon le sable chaud et l’odeur de gras du Kebab, et ça fait un moment que c’est dans l’air : les imprimés ont frappés forts et on est sur le track depuis quelques articles déjà. Donc quitte à faire passer la pilule, autant que ce soit répétitif, et en remettre une couche plus épaisse que la dose de Nutella sur la crêpe de ta petite soeur obèse, et plus épaisse que la couche de ton grand-père après une bonne compote aux pruneaux.

Arrêtons nous sur Mulholland Drive et prenons en stop cette petite meuf en mini-short.

Emma Mulholland est une jeune designer australienne qui promet de donner des remontées gastriques aux mamans conservatrices. Parfaite pour ramener son boule à la communion du petit voisin, sa collection SS12-13, sobrement intitulée ‘As Bad As I Guana Be’ est composée de pièces toutes plus bandantes les unes que les autres.

Et plutôt que de vous en parler pendant 10 ans, je vous laisse mater la vidéo qui met en scène deux meufs, qui malgré le fait qu’elles soient sur un terrain de basket, donnent bien envie de nager le crawl en elles.

Et sans plus attendre, matez donc la collec’ en images.

J’arrête là pour les meufs, mais sachez qu’il en reste pas mal d’autres à découvrir.

On passe ensuite à la preview ‘MEN’, qui elle est beaucoup plus short que celle des femmes.

Et voilà une bonne dose de ‘mejicano’ pour l’été.

De quoi déposer sa boîte de chili con carne et son kit de fajitas sur le tapis roulant, avant de courir à la pharmacie la plus proche pour cause d’haemorrhoida aigüe ou communément appelées, fissure anale.

Sachez également que pour casser encore plus de culs, Emma Mulholland a sorti hier la cover de son album. Plus de détails dans le futur, pour l’instant, tout ce qu’on a ressemble à une promo de ticket de caisse.

Illustration by Emma Mulholland

COWABUNGA X GUACAMOLE

Peace guyz.

 

emmamulholland.com