« Tant que c’est bon » chantonne l’autre connasse dans la radio.

Les coquines sont de sortie, elles raccourcissent leurs tenues quand les mecs se donnent chaud en combo chemise-sweat !

Après un loooong été passé à glander comme mamie devant ses mots-croisés, on tente le come-back en sortant du frigo le reste de rosé pamplemousse et en jetant les mister-freeze. C’est reparti pour 8 mois de teint jaunâtre et de cernes ultraviolettes. Et je vous parle pas de l’engelure de la raie.

Heureusement Katie Eary nous donne la direction à suivre pour cet été, ou plutôt celui qui va se pointer à la fin de l’ère glaciaire.

On prévoit de fortes hausses de températures et des partouzes Versailles-piscine de tonton Jeannot (celui-là même qui boit trop de Ricard et qui pète à table, oui oui) pour se la péter au soleil. Inspiration lamé-écaillé.

Pour sa collection SS13, Katie Eary explore le street-wear masculin façon Tisci (Riccardo de son prénom) accompagné d’une grosse cuitasse au soleil. On sent que la meuf a dansé sur les tables complétement laminée. Mais ce n’est pas pour déplaire aux amoureux de l’imprimé façon folie. Street-wear donc, avec le fameux combo chemise-sweat qui plaît tant chez Givenchy, mais aussi les tshirts oversized, et le duo short-legging, qui est très utile en ville, campagne ou sur la plage par plus de 30°.

Bonus MILF :

 

Si avec ça vous n’êtes pas déjà sur l’autoroute direction Argelès-sur-mer, c’est vraiment qu’il y a un souci.

En attendant, gardez la glacière au frais et les enfants loin de la radio si vous entendez le refrain cité ci-dessus. On vous aura prévenu.

COWABUNGA X CORAYA

Peace.

 

katieeary